Apprendre à trader en ligne avec nos conseils

Apprendre à trader en ligne avec nos conseils


Autrefois, le trading était une activité réservée seulement aux professionnels et à quelques particuliers. Aujourd’hui, avec internet et la globalisation des marchés financiers, il est tout à fait possible d’ouvrir un compte de trading depuis son domicile.

Trader en ligne est devenu un passe-temps pour de nombreuses personnes en quête de faire fructifier leur capital afin de préparer leur avenir, ou plus modestement, en complémentant leur salaire.

Cependant de nombreux apprentis traders se lancent dans l’aventure croyant que trader en ligne leur apportera la richesse qu’ils recherchent tant. Hors le trading est une activité très complexe qui requiert de nombreuses connaissances en finance et sur les marchés financiers.

Si vous souhaitez vous lancer dans le trading en ligne et que vous ne savez pas exactement par où commencer, ce guide a pour but de vous éclairer sur certains points.

Le Trading en ligne : Les bases pour devenir trader.

Avant de vous lancer tête baissée dans le trading, il est important de connaître les notions de base telles que le fonctionnement des marchés financiers ou encore analyser le cours d’un actif financier, savoir quelle somme d’argent investir etc…

Comprendre le fonctionnement des marchés

Une place boursière n’est rien de plus qu’un énorme réseau global, appelé aussi : Place des marchés. Il permet l’échange d’énormes sommes d’argent chaque jour. En tout, près de 60 000 milliards d’euros son tradés chaque année. Bien plus que la valeur de tous les biens et services présents dans l’économie mondiale. Des actifs financiers sont échangés chaque jour par ces différentes places financières dans le monde.

comprendre les marchés

L’actif financier le plus connu est l’action. Une action est un contrat représentant une part d’une entreprise. Généralement, plus une entreprise est importante et plus la valeur de son action (son prix) est importante. Plus une entreprise génère de l’argent et plus celle-ci peut se permettre d’investir dans de nouveaux projets pour générer toujours plus d’argent. Ces nouveaux projets la feront ainsi croître et le prix de son action augmentera par la même occasion.

Au contraire, si cette même entreprise voit son chiffre d’affaire diminuer et réaliser de moins en moins de profits au fil de temps, celle-ci verra le cours de son action à la baisse.

Par ailleurs, le prix d’une action varie aussi en fonction de l’offre et de la demande sur les marchés. Plus d’investisseurs achètent (« Buy ») une action et plus celle-ci verra son prix augmenter. A l’inverse, si plusieurs investisseurs vendent (« Sell ») leurs actions, cette entreprise verra le prix de son action baisser.

Analyser et choisir un marché pour le trading en ligne

Concernant le choix du marché dans lequel trader en ligne, cela dépendra de votre style d’investissement. Si vous êtes un investisseur qui se focalise sur du court terme et du très court terme (IntraDay), concentrez-vous sur des marchés dont la volatilité est importante. Les gros écarts de prix y seront très présents et les opportunités de faire du profit seront nombreuses.

time frameSi vous êtes orienté vers des investissements basés sur du moyen terme et du long terme (swing trading par exemple), préférez des marchés dont la volatilité n’évolue que très peu. En effet, cela limitera vos risques. De plus, préférez des marchés dont les entreprises sont sûres, c’est-à-dire que leurs résultats d’activité sont disponibles afin de pouvoir être analysés.

Evitez à tout prix les Pennystocks qui sont des actions dangereuses de par leur impossibilité d’évaluer les entreprises dans lesquelles vous investissez. Le prix de ces actions ne sont fixés que par l’offre et la demande. Ainsi, de nombreux scammers (escrocs) vous inciteront à investir dans telle ou telle société afin de profiter de la variation des prix. Ils sont les seuls gagnant dans ces opérations.

Si vous investissez sur des marchés dont la devise est autre que celle dans laquelle vous avez ouvert votre compte de trading, pensez à « hedger » votre position en vendant ou en achetant la paire de devise correspondante. Malgré une forte hausse d’une action dans laquelle vous avez investi, il est possible de tout perdre si la devise de cette action décroit. Ainsi vos profits se résumeront à un 0% malgré votre retour sur investissement positif concernant l’action.

Si vous êtes un Day trader et que vous avez une activité professionnelle en plus du trading, il vous sera difficile d’allier trading et travail. Si vos horaires ne vous laissent pas assez de temps libre pour trader en ligne, optez pour des marchés étrangers dont leur ouverture correspond à votre rythme de vie. Le marché Américain ouvre dans l’après-midi par exemple. Idéal si vous ne travaillez que le matin.

Enfin si vous investissez sur du long terme, la question ne se pose pas pour vous. Il suffira juste de se concentrer les opportunités présentes sur les marchés.

N’hésitez pas à consulter notre page sur l’investissement en bourse pour en savoir plus.

Etablir un capital pour trader

Maintenant que vous en savez un peu plus sur le fonctionnement des marchés financiers et dans quel marché trader, il vous faudra établir un capital pour trader en ligne.

capital tradingSi vous voulez avoir une chance de faire du profit, oubliez le fait d’ouvrir un compte de trading avec seulement 250 €. Avec une telle somme d’argent en trading, vous n’aurez pas assez les fonds suffisant pour mettre en place de rée.les stratégies de trading. Vous ne pourrez pas non plus manager/hedger vos risques. Par contre une petite somme peut vous permettre de vous familiariser et de vous rassurer avec cet univers si vous êtes débutant.

Nous considérons qu’un investissement faible dés le départ est une nécessité lorsque l’on débute pour voir si l’on est vraiment fait pour le trading, surtout si vous allez sur le marché du Forex ou encore des CFDS (les options binaires font ici exception à la règle,vous pouvez très bien débuter avec un compte micro/mini mais votre rendement sera plus faible).

Si vous commencez à avoir une petite expérience il est recommandé d’ouvrir un compte de trading avec au minimum 5 000€ à 15 000€. Rien ne vous empêche de placer cette somme dans un « margin account ». Un « margin account » est un compte de trading qui permet à un investisseur d’utiliser des effets de leviers afin d’avoir une plus grande puissance de trading.

profit

Admettons que vous déposiez 10 000€ dans votre « margin account ». Si vous utilisez un effet de levier x2, votre portefeuille vaudra donc 20 000€. Vous pourrez ainsi faire deux fois plus de profits sur les marchés. Cependant, lors de pertes, vous perdrez deux fois plus d’argent également. Attention à ne pas recevoir de « margin call » de la part de votre courtier !

Plus vous ferez de profits dans le temps et plus vous pourrez vous permettre d’utiliser de plus gros effets de levier. Si vous venez à perdre de l’argent, réduisez vos effets de leviers.

N’utilisez jamais de gros effets de levier dès le départ.

Commencer avec un effet de levier X100 proposé par de nombreux courtiers et inconscient et irresponsable. Vous courrez à la perte totale de votre capital. Tout trader qui se respecte commence en prenant le moins de risques possibles et accroit ensuite ses risques lorsque ses résultats en trading le lui permettent.

Comment choisir son courtier pour trader en ligne ?

Grâce à la démocratisation du trading en ligne, de nombreux courtiers se sont lancés dans l’aventure et ont ouvert leur entreprise sur internet. Certains offrent des Full services, vous conseillant sur vos investissement (et par conséquent chargeant de plus fortes commissions) tandis que d’autres ne sont là que pour placer vos ordres.

choix courtier

Quoi qu’il en soit, choisir un bon courtier est très important. Evaluez leur service client, leur rapidité de prises de positions sur les marchés et leurs termes et conditions en détail. Préférez un courtier en ligne régulé par des institutions telles que l’AMF ou le CySEC.

Trader les options binaires

Les options binaires sont des instruments financiers qui permettent de trader facilement sur la fluctuation des prix dans de multiples marchés. Classées comme des produits dits « exotiques », les options binaires sont différentes des options traditionnelles. En effet, elles ont des commissions, des retours sur investissement et des risques biens différents.

L’option binaire la plus connue est l’option binaire « High-Low ». Son actif sous-jacent peut être une action, un indice, une matière première, ou une paire de devises.

options binaires up and downUne option binaire « High-Low » est aussi appelée « Fixed Return Option » (option à retour sur investissement fixe). Cela est dû au fait que cette option a un « strike price« (prix fixé à l’avance dans le contrat, en général 25 euros pour une option binaire classique) et une date d’expiration.

Si un trader mesure correctement la direction du marché et que le prix de cet actif sous-jacent est du bon côté du strike price, le trader est payé d’un montant fixe en fonction de combien le prix de l’instrument aura bougé. Un trader qui prédit mal la direction du marché se verra perdre son capital investit dans l’option binaire.

Si un trader pense que le marché va augmenter, il devra acheter un « Call« . Au contraire, si le trader pense que le marché sera à la baisse, il devra acheter un « Put« .

  • Pour qu’un « Call  » soit rentable, le prix de l’actif financier à sa date d’expiration doit être au-dessus du strike price.
  • Pour qu’un « Put » soit rentable, il faut que le prix de l’actif financier à sa date d’expiation soit en dessous du strike price.

Il existe aussi de nombreuses autres options binaires dont vous pouvez prendre connaissance en lisant nos tests des différents courtiers sur le marché binaire.

Dernier point sur les options binaires, les robots de trading. Nous consacrons un dossier entier sur ces produits. Nous vous conseillons fortement de lire nos tests avant de vous engager dans cette voie.

Trader les CFDs et/ou le Forex

forex et cfdsTout comme les options binaires, les CFDs sont des produits dérivés dont leur valeur dépend de leur actif sous-jacent. Un CFD, du terme (Contract for Difference) est un accord pour échanger la différence en valeur d’un actif financier à partir du moment où le contrat est ouvert jusqu’au moment où il se termine.

 

En tradant les CFDs, vous pouvez potentiellement faire du profit quel que soit l’évolution du cours du marché. Qu’il soit à la hausse ou à la baisse.

Avec un CFD, vous ne détenez jamais l’instrument financier qu’il représente mais vous pouvez tout de même en  tirer des bénéfices si le marché bouge en votre faveur.

Prenons un exemple pour comprendre les CFDs :

Si vous pensez qu’un marché en particulier va augmenter, vous pouvez acheter un CFD. On appelle cette prise de position « Going Long ». Plus le marché augmentera et plus votre profit sera important. Au contraire, en étant « Long », plus le CFD déclinera et plus vos pertes seront importantes.

Les mêmes règles s’appliquent à l’inverse si vous prédisez un marché à la baisse. Dans ce cas, il est toujours possible de faire du profit en ouvrant une position de vente : « Going short ». En étant « Short » sur une position, plus le prix du CFD déclinera et plus vous gagnerez d’argent. Plus il augmentera et plus vous en perdrez.

Les CFDs sont similaires aux actions traditionnelles à la différence qu’elles sont plus pratiques car vous ne possédez pas réellement l’actif que vous tradez. De plus, les couts liés au trading de ces instruments financiers est beaucoup plus intéressant.

Les CFDs peuvent représenter des actions, des indices boursiers, des matières premières, des paires de devises et beaucoup d’autres instruments.

Un CFD a deux prix, le « »bid price » et le « offer price ». La différence entre ces deux prix est le « spread« (aussi présent dans le Forex). Si vous pensez que le prix va augmenter, le prix que vous allez payer pour acheter le CFD est le « offer price » (prix le plus haut des deux).

bid ask
Si vous pensez que le cours du CFD est à la baisse, le prix pour faire un « short selling » sera celui du « bid price » (pris le plus bas des deux).
Le nombre d’actions ou de contrats que vous choisirez de trader relève de votre propre jugement du moment que vous respectez la taille minimale requise pour investir sur un marché en particulier.

Pour en savoir plus concernant les CFD vous pouvez consulter cet article.

Nos conseils pour mettre en place une stratégie de trading efficace

Tout trader qui se respecte a ses stratégies préétablies avant de commencer sa journée de trading. Il est important de mettre en place ces stratégies pour maximiser vos chances de faire du profit et surtout de préserver votre capital.

Le but en trading est de générer des résultats positifs sur du long terme car plus vous gagnerez en trading et plus vos retours sur investissement grandiront de manière exponentielle. Pour cela, des stratégies de risk management, de money management et de psychologie doivent être définies avant même de se lancer dans un investissement.

Etablir un Money Management

Dans le cadre d’investissements sur les marchés financiers, le principe de money management réfère au fait d’allouer son capital de manière « intelligente » et diversifiée afin de limiter ses risques.

money management

Lors de la mise en place de votre portefeuille, il vous faudra investir une somme égale à tous vos investissements.

Dans un premier temps, n’allouez pas plus de 10% de votre capital pour chaque trade, vous pouvez même commencer avec 5% si vous êtes frileux. Ayez également à l’esprit qu’un portefeuille bien construit est un portefeuille diversifié contenant plusieurs actifs financiers. Si vous êtes totalement novice il sera quand même préférable de vous baser sur moins de 5 actifs pour vous familiariser avec eux via analyses techniques et fondamentales.

stop-loss-forexDe ce fait, attribuez une quantité à peu près égale d’actions à des paires de devises, matières premières et produits dérivés. Mettez également en place des « stop-loss » lors de vos trades. Ils protègeront ainsi votre capital si les choses venaient à tourner en votre défaveur.

Autre point important : Ne tradez jamais de l’argent dont vous pourriez avoir besoin dans l’immédiat. Lorsque l’on se lance en trading,  les pertes font parties du jeu. Par conséquent, assurez-vous de ne pas avoir besoin de cet argent pour couvrir certaines de vos dépenses.

Autre règle importante en trading que beaucoup d’apprentis trader semblent oublier : Le trading ne doit pas être utilisé comme source de complément de salaire si vous souhaitez spéculer sur le long terme. Ainsi ne retirez jamais d’argent de votre compte de trading si vous souhaitez gagner des sommes importantes en trading.

argent placementEn laissant votre capital dans votre compte et en assumant que vous êtes souvent en positif, votre capital augmentera de manière exponentielle au fil du temps. Au contraire si vous sortez ces fonds de votre compte, votre portefeuille n’évoluera que très peu dans le temps.

Cette dernière règle vaut surtout pour le trading sur Forex et CFDs. Concernant les options binaires la dynamique reste différente et plus malléable. En appliquant un bon money management vous pourrez faire des retraits régulièrement et toujours avoir un compte de trading opérationnel pour placer vos positions. Comme les options binaires ne possèdent pas de leviers le risque est forcement moindre.

Utilisez les comptes de démonstrations

Les comptes de démonstrations offerts par les courtiers en ligne constituent une étape essentielle à votre apprentissage en trading. En effet, ces comptes démo, offrant généralement entre 50 000€ et 100 000€ fictifs, vous permettront non seulement de vous familiariser avec la plateforme de votre courtier mais aussi de mettre en application vos stratégies de trading sans pour autant risquer un centime.

compte démo et entraînements

Vous pourrez aussi tester vos stratégies de risk management et mettre en place des techniques de trading avancées. Notez cependant que placer des trades via de l’argent fictif est totalement différent que d’engager de réels capitaux sur les marchés.

En effet, les résultats que vous obtiendrez via ces comptes démos pourront être différents de votre portefeuille. Cela s’explique par le fait qu’investir son propre argent sur les marchés crée du stress qui peut influer sur vos prises de décisions.

De ce fait, il est important pour tout trader d’être fort psychologiquement et d’avoir une approche mentale structurée et organisée quel que soit les circonstances. Cela permet de supprimer toute forme d’irrationalité qui pourrait impacter vos performances en trading. Moins indispensable, le compte démo sur les options binaires est une solution qui tend à disparaître.

Des ressources gratuites pour apprendre le trading en ligne

Le trading et les marchés financiers sont des univers qui évoluent sans cesse et qui font couler beaucoup d’encre. Restez tout le temps informés concernant les investissements.

formation de trading en ligneIl existe aujourd’hui de nombreux supports vous permettant d’apprendre sur le trading et dans tout autre sujet. Des ouvrages et des articles sont disponibles, ainsi que des vidéos présentes sur internet. Les courtiers eux-mêmes proposent également des ressources pour la formation au trading en ligne.

Internet est une source de savoir illimité où il est possible d’y trouver tout ce dont on a besoin dans une certaine mesure. Tirez-en donc profit et instruisez-vous constamment. Moyennes mobiles, psychologie du trader, économie, finance, ne vous limitez pas à un sujet en particulier et cherchez tout le temps à apprendre de nouvelles choses.

DroitDuNet propose aussi des dossiers pour vous apprendre différentes techniques comme par exemple l’indicateur Ichimoku qui vous permet d’établir les tendances en un coup d’oeil.

La Psychologie d’un trader et l’acceptation des pertes

Le trading est une activité qui relève beaucoup de maitrise de soi. Un trader étant faible psychologiquement peut être amené à subir de lourdes pertes suite à des décisions prises hâtivement ou par irrationalité. Le trading est sujet à provoquer du stress notamment lorsque les marchés sont à la baisse. Afin d’éviter d’entrer dans cette engrenage, il est important d’établir des règles psychologiques.

Par exemple, si vous venez à perdre 10% de votre portefeuille, clôturez immédiatement toutes vos positions et faite un break d’une semaine. Le fait de faire un break en trading vous permettra de vous reposer et de revenir avec des idées nouvelles, l’esprit tranquille. Laissez-vous le temps d’encaisser vos pertes. D’autre part, cela préservera votre capital. Vos stratégies de trading n’étaient peut-être pas bonnes.

psychologie dans le trading

Dites-vous qu’il est impossible de gagner à cout sur en trading. Les pertes font parties du jeu. Cependant il est important de ne pas exposer son capital à de trop gros risques. C’est pourquoi les techniques de risk management existent. Ainsi, un portefeuille correctement hedgé sera rarement en négatif lorsque des évènements imprévus viendraient à apparaitre.

Beaucoup de personnes se lançant dans le trading se fixent des objectifs. Hors se fixer des objectifs en trading peut s’avérer dangereux. Ce n’est pas le trader qui décide de combien d’argent il va générer par jour mais le marché en lui-même. Le marché est le seul acteur pouvant décider des profits que vous allez réaliser.

Il est inutile de se fixer un objectif de 1000€ de profit par jour par exemple. Si les opportunités ne sont pas présentes sur les marchés, tenter d’arriver à ce résultat vous fera investir par dépit et vous risqueriez alors de perdre votre argent inutilement. Utilisez des stop-loss concernant vos pertes, ils vous seront utiles en cas de baisses inattendues des cours. La psychologie du trader est l’un des points que vous verrez le plus souvent revenir lorsque l’on parle de cette activité.

Les pièges du trading en ligne en 5 points

Comme évoqué précédemment, la démocratisation du trading a ouvert des portes à des millions de personnes. Parmi ces millions de personnes certains ont profité de cette démocratisation en se faisant de l’argent sur le dos d’autres traders moins expérimentés. D’autres ont remarqué que beaucoup adoptaient de mauvaises approches concernant le trading et avaient de mauvaises habitudes.

Nous allons voir au travers de ce dernier chapitre les 5 principaux pièges à éviter lorsque l’on trade en ligne.

  • Le trading n’est pas un bas de laine pour petites économies : Ne retirez jamais votre argent de votre compte de trading si vous souhaitez réellement fructifier votre activité. Ainsi celui-ci augmentera de manière exponentielle. Clôturez vote compte une fois que vous en aurez fini avec toute activité de trading.
  • Attention au trading social et aux scammers : Le trading social est le fait de s’appuyer sur d’autres personnes pour trader en ligne en suivant leurs conseils et leurs points de vue. Cela peut être utile mais gardez à l’esprit que vos propres analyses seront toujours à privilégier. Beaucoup de personnes, souvent malhonnête, ont pour but de vous faire trader le plus possible afin qu’eux même gagnent des commissions dans votre dos.
  • N’utilisez jamais de trop gros effets de levier : Le fait d’utiliser de trop gros effets de levier, surtout si vous débutez en tading, vous fera recevoir un appel de votre courtier vous expliquant qu’il vous faudra ajouter d’autres capitaux à votre portefeuille ou clôturer certaines de vos positions.  C’est le margin call !
    Commencez par le plus faible effet de levier et au fur et à mesure que vous générez des profits, augmentez ce dernier petit à petit.
  • Oubliez l’intraday et le trading à court terme si vous êtes débutant : De nos jours, il existe des robots qui tradent à la micro seconde et d’autres robots conçus pour prédire ce que ces robots vont trader. Autant vous dire que vos chances de faire du profit sur le très court terme si vous ne comprenez pas les marchés et vos actifs en tradant en intraday sont quasi nulles. Préférez de plus longs time frames allant de quelques semaines à quelques mois.
  • L’analyse technique ne doit pas servir à prédire le cours d’une action : En effet, beaucoup de traders pensent qu’en utilisant l’analyse technique, celle-ci leur fournira un aperçu de l’évolution d’une action. Ceci est faux ! Privilégiez dans un premier temps l’analyse fondamentale d’une entreprise et utilisez ensuite l’analyse technique pour placer vos trades au bon moment.

Pour finir, le trading est une activité à risque. Le terme « investissement » est souvent utilisé dans les sites spécialisés sur le trading. Nous même, nous l’utilisons mais sachez que si vous n’êtes pas fait pour le trading il existe de nombreuses manières de faire des placements financiers. N’hésitez pas consulter notre guide sur l’investissement et découvrir d’autres possibilités.