Dossier spécial Ichimoku (1/4) – Présentation de l’indicateur Ichimoku Kinko Hyo

Dossier spécial Ichimoku (1/4) – Présentation de l’indicateur Ichimoku Kinko Hyo


Ichimoku Kinko Hyo est un outil et une technique d’analyse technique qui se fonde sur les chandeliers japonais et tenant à la fois compte du « price action » et du temps. Développée au Japon et très prisée par les traders de ce pays (et de l’Asie en général), cette méthode gagne de plus en plus en popularité.

Goichi Osoda : le précurseur de la méthode Ichimoku Kinko Hyo

goichi hosodaLa méthode Ichimoku Kinko Hyo, ou plus communément appelée Ichimoku a été mise au point par le journaliste japonais Goichi Osoda (1898 – 1982) lequel s’est fait connaître sous le nom d’ « Ichimoku Sanjin ». Cette méthode se base sur les chandeliers japonais afin de réaliser des prévisions optimales des fluctuations du marché. Avec cette technique, Goichi Osoda se base non seulement sur le price action, mais également sur le temps, se calquant alors sur la démarche de William Delbert Gann.

Le principe est décrit dans l’appellation même de la technique : les termes « Ichimoku », « Kinko » et « Hyo » signifient respectivement « d’un coup d’œil », « équilibre » et « courbe ». Il s’agirait donc ici de visualiser l’équilibre d’une courbe avec un seul coup d’œil.

Pour peaufiner cette méthode, Goichi Osoda a sollicité un groupe d’étudiants qui procédaient manuellement au calcul des courbes en tenant compte  de différents critères. Il fallut alors attendre près de 20 ans pour isoler les valeurs qui sont aujourd’hui associées au système.

Si les travaux ont démarré au début des années 1940, Goichi Osoda a publié ses livres portant sur sa technique à partir de 1969 jusqu’en 1980. On y retrouve non seulement des données scientifiques, mais aussi des informations de type spirituel et philosophique. Il faudra ensuite patienter jusqu’en 1996 pour que la technique s’importe en Occident, notamment grâce à Hidenobu Sasaki qui dévoile alors un livre en anglais. Aujourd’hui, on peut trouver de nombreux spécialistes et il est tout à fait envisageable de dénicher des ouvrages sur la méthode Ichimoku Kinko Hyo en français.

Un indicateur performant

En mettant en place l’outil Ichimoku Kinko Hyo, Goichi Osoda ambitionnait de créer un indicateur performant qui permettrait d’offrir plusieurs informations intéressantes à la fois. Le trader peut d’abord obtenir des niveaux de support et de résistances. Ils ont également la possibilité d’identifier des indicateurs d’entrée ou de sortie. Puis, il y a la direction de la tendance globale sans oublier la force des signaux. Il s’agit alors d’un outil particulièrement intéressant. Et comme son appellation l’indique, il est tout à fait possible d’avoir une idée concrète de l’équilibre d’une courbe en un coup d’œil.

indicateur ichimoku

Un débutant en trading aura le vertige en voyant ces graphiques mais après quelques heures d’apprentissage l’interprétation des différents indicateurs en un coup d’œil sera un jeu d’enfant.

 

Comment ça marche ?

La méthode Ichimoku Kinko Hyo se base sur un cycle boursier de deux mois. Les réglages de base (9, 26, 52) sont fondés sur une semaine de 6 jours comme ce fut le cas au Japon à l’époque de la création de la technique. A noter qu’il est possible d’adopter des unités de temps plus serrées.

Néanmoins, même s’il s’agit là de réglages assez anciens et même si les périodes sur les marchés boursiers ne sont plus les mêmes, Ichimoku Kinko Hyo préserve sa pertinence dans la mesure où cette technique est principalement exploitée avec les paramètres d’origine (en l’occurrence ceux en vigueur sur les marchés japonais). De ce fait, les réactions sont synchrones avec des facteurs pertinents : l’observation pourrait être perturbée si chacun applique des critères différents.