Investir dans le vin : le guide complet

Rares sont les investissements qui peuvent conjuguer passion et rentabilité financière. Le vin, au même titre que les œuvres d’art ou les voitures de collection, entre toutefois dans cette famille des investissements alternatifs de haut vol. A la différence de celles-ci, le vin est beaucoup plus abordable puisque le prix d’une bouteille de garde de bonne tenue peut se situer dans une gamme de 10 à 50 euros. Découvrez notre guide complet de l’investissement dans le vin, qui vous permettra de constituer votre cave à vins, qu’ils viennent de Bordeaux, de Bourgogne ou du Nouveau-Monde.

 

Bouteille de vin la plus cher du monde

Un domaine autrefois réservé aux passionnés

 

Cave et tonneau de vin cherIl y a quelques années, il fallait être sommelier ou œnologue pour dénicher les perles rares et s’enrichir grâce au vin. Mais, grâce à Internet et à sa popularité grandissante dans le monde entier de la Chine aux États-Unis, le vin s’est démocratisé. Cette augmentation de la liquidité (sans mauvais jeu de mot) a permis d’améliorer les estimations de prix disponibles en ligne.

Il est beaucoup plus facile aujourd’hui de connaître la valeur de la plupart des grands crus en fonction de leur millésime. Les sites tels wine-searcher vous offriront un comparatif des prix en fonction des pays de vente : il faudra tenir compte de la taxation sur l’alcool et du prix d’acheminement.
Le stockage de bouteilles prend de la place. Si vous habitez à la campagne, elle ne devrait pas manquer et vous pourrez alors conserver votre patrimoine à proximité (en vous méfiant des vols de caves de plus en plus fréquents). En revanche, en ville, cette problématique sera plus prégnante, il vous faudra peut-être faire appel à un caviste ou à un prestataire spécialisé. Tenez alors compte des coûts de stockage dans vos choix, vous devrez sans doute vous orienter vers des bouteilles plus chères pour ne pas éroder votre profitabilité.

Achats en primeurs

difference bouteille vin cherL’achat en primeur permet d’acheter à un prix réduit un vin qui a été récolté mais qui n’a pas encore été mis en bouteille. Bien qu’aujourd’hui les cultivateurs soient en mesure d’estimer la qualité du vin dès la récolte, la période durant laquelle le vin va rester au sein d’un fût de chêne comporte bien des incertitudes qui justifient ce rabais. L’achat en primeur est aussi un point de rencontre entre la communauté des amateurs de vin, les professionnels et les viticulteurs.
L’horizon d’un investissement en primeur est donc au minimum de 2 ans, vous accordez durant ce laps de temps un financement au viticulteur, qui sera remboursé en bouteilles et non en argent frais. Notez qu’il ne faut pas confondre l’achat en primeur avec les vins primeurs, dont le plus célèbre est sans aucun doute le Beaujolais nouveau, ceux-ci ont en effet pour seule caractéristique d’êtres mis en bouteille et commercialisés dans les deux mois qui suivent leur récolte.

Au domaine ou chez le caviste

Dans le cas d’un achat plus tardif (après la mise en bouteille) auprès d’un caviste, la spéculation est bien moindre, les doutes sur la qualité du vin étant levés pour la plupart. L’ancienneté n’est pas toujours une garantie de qualité ou de prix plus élevé dans le vin, certains crus vieillissent mieux que d’autres.

Evolution cours du vin

Idéalement, vous devriez investir dans des vins qui n’ont pas encore révélé tout leur potentiel et qu’il faudra déboucher dans quelques années. Les vins de collection ayant passé tout espoir de dégustation sont davantage des objets à valeur sentimentale dont la valeur intrinsèque est parfois nulle.

Cours du vin vs bourse
Vous obtiendrez souvent des remises intéressantes en achetant directement auprès des viticulteurs ou en profitant d’offres promotionnelles de cavistes réalisant un déstockage. Attention toutefois à ne pas prendre de trop grandes quantités de bouteilles identiques, il est indispensable de diversifier sa cave et de ne pas se concentrer dans un seul domaine, un seul cépage ou une seule région. Dans le vin comme dans tout, les modes sont versatiles et la popularité d’un cru peut bondir ou s’effondrer d’une saison à l’autre.Publicite investir dans le vin

 

Enfin, certaines plateformes en ligne proposent des formules « clef en main » qui vous proposent d’investir au sein de fonds achetant, stockant et revendant du vin en échange d’un rendement souvent (trop) attractif. Attention aux arnaques type « chaîne de Ponzi », nous vous encourageons fortement à vous renseigner et à visiter les caves de ces intermédiaires avant de leur accorder votre confiance.

L’autorité des marchés financiers met d’ailleurs en garde contre certains acteurs peu scrupuleux, qui peuvent aussi agir dans le secteur des panneaux solaires, des chevaux de course ou des forêts. Dans tous les cas, le vin doit rester un investissement à consommer avec modération.

Retrouvez nos dossiers sur différents moyens d’investissement :