iForex : arnaque ? Que penser de ce broker ?

iForex : arnaque ? Que penser de ce broker ?

Alors que le groupe iForex existe déjà depuis 1996, son portail de trading en ligne ne voit le jour que plusieurs années plus tard, en 2004. Depuis, iForex n’a cessé de séduire les traders et jusqu’à aujourd’hui, ce broker Forex continue à faire du bruit sur la toile. Il ne récolte cependant pas que des éloges, mais aussi – et d’ailleurs surtout – des critiques de la part des traders. Alors broker fiable ou non ? La réponse à travers ce test :

Les conditions de trading

À première vue, iForex ne se démarque pas vraiment sur le marché du trading. Les offres proposées par le broker sont plutôt courantes, avec un premier dépôt minimum de 100 €, un bonus de bienvenue de 40 %, ainsi que des plateformes de trading web et mobiles. Les actifs disponibles incluent plus de 60 paires de devises, des actions, indices et matières premières. Ce courtier spécialisé en Forex et CFDs se vante, bien évidemment, de spreads très serrés, qui sont affichés sur l’écran de trading. Pour ceux qui souhaitent miser gros, iForex permet également un effet de levier jusqu’à 400 :1. Le broker met, en outre, à disposition de ses traders différents outils de trading comme les graphiques d’analyse, les signaux de trading, les rapports de marché, ou encore le calendrier économique. Son service client est également joignable à tout moment, et peut être contacté directement par téléphone.

iforex avis

De mauvaises expériences

Malgré un portail en bonne et due forme, iForex n’est pas particulièrement apprécié par les traders. Dans les forums, on peut retrouver des témoignages alarmants. Selon un trader ayant expérimenté le portail, les outils de trading ne seraient notamment pas permanents, mais pour en jouir davantage, il faut déposer au moins 1 000 €. Les conseillers client encourageraient également à miser gros et, en même temps, fourniraient de fausses pistes aux traders débutants. D’après certains traders, ce courtier se rémunérerait essentiellement sur les pertes de ses clients, et n’hésiterait pas à démarcher pour donner de mauvais conseils.

Alors, on tente ou pas ?

Il faut reconnaître que, même avec une plateforme bien fournie, iForex n’inspire pas vraiment confiance. Si, normalement, un broker doit appliquer des marges de sécurité pour protéger ses traders, iForex se focalise notamment sur les dépôts avec son levier maximal de 400. En cas de perte, les traders peuvent ainsi avoir des dettes importantes sur le dos. Bien qu’il ne figure pas sur la liste noire de l’AMF, iForex n’est pas non plus très convaincant en matière de régulation. Sur son site, il avance seulement que le groupe inclut des compagnies d’investissement agréées, mais en tout cas, le broker n’est reconnu, ni par l’AMF, ni par la Banque de France. Il reste ainsi sur la liste des courtiers à éviter.