Cours de l’action Facebook : historique et tendance. Faut-il acheter en 2016 ?

Cours de l’action Facebook : historique et tendance. Faut-il acheter en 2016 ?

Facebook, le réseau social le plus large au monde, a initialement était créée pour les étudiants de la prestigieuse Université Américaine Harvard. Mais Facebook, victime de son succès, s’est rapidement étendu à d’autres universités de la région de Boston, d’autres « Ivy Leagues» et finalement à toutes les universités d’Amérique du Nord. Aujourd’hui une personne sur 7 dans le monde détient un compte Facebook.

Création et Expansion

Ce réseau social a été fondé par le célèbre Mark Zuckerberg et quelque uns de ses camarades de classe à Harvard dont Eduardo Saverin, Dustin Moskovitz, Andrew McCollum and Chris Hughes.

mark zuckerbergFacebook avait initialement été créé le 23 octobre 2003 sous le nom de Facemash.com. Ce site permettait aux visiteurs de comparer deux photos d’un même étudiant afin de choisir laquelle était la plus sexy. Le site a gagné en popularité au sein de l’Université mais certains étudiants choqués lui ont demandé de fermer définitivement le site.

Marc Zuckerberg travaillait également sur un autre projet de site nommé « HarvardConnection.com » pour Cameron Winklevoss, Tyler Winklevoss and Divya Narendra, qui l’ont par la suite poursuit en justice pour avoir volé leurs idée de création de Facebook. Le procès s’est finalement réglé sous des termes non divulgés.

En janvier 2004, Zuckerberg a officiellement inscrit le domaine thefacebook.com, il a mentionné dans un article publié dans « The Harvard Crimson » qu’il a été inspiré de l’incident de Facemash pour créer Facebook, il a aussi déclaré qu’il souhaitait créer un site qui puisse connecter les gens atour de l’université.

Rapidement après le lancement de Facebook, le site a eu un succès incroyable et a été découvert par Sean Parket (l’ancien co-founder de Napster) qui l’a conseillé. En juin 2004, Facebook a reçu son premier investissement privé de Peter Theil, le créateur de Paypal, pour 500 000 dollars en échange de 10.2% de l’entreprise. Sean Parker est également devenu président de l’entreprise. Ils ont continué à déployer le site dans les campus d’université et pas plus tard que Décembre 2004, le site comportait déjà plus d’un million d’inscrits !

Facebook a continué de croître jusqu’à devenir le second site le plus visité au monde. En août 2009, Facebook acquérait un de ses compétiteurs FriendFeed. En Avril 2012, Facebook a fait beaucoup de bruit en acquérant Instagram pour 1 milliard de dollars.

L’entrée en Bourse

Facebook s’est officiellement inscrit pour une introduction en bourse le 1er février 2012. Le prospectus initial déclarait que Facebook entendait augmenter son capital d’investissement de 5 milliards de dollars. A cette époque, l’entreprise annonçait avoir 845 million d’usagers actifs et son site d’avoir 2.7 milliards de « j’aime » et commentaires journaliers. Après l’introduction en bourse, Zuckerberg retiendrai 22% de la possession de la société avec 57% de droits de votes. L’action était évaluée à 38 dollars, et l’entreprise à 104 milliards de dollars.

L’entrée en bourse s’est tenue le 18 Mai 2012, elle était considérée comme la plus grande entrée en bourse dans le secteur technologique et de l’histoire d’internet. Mais dès l’ouverture du marché, le cours de l’action a chuté et au cours des mois suivants, a chuté de plus de 50%. Cela a pris plus d’un an pour que le cours revienne à un niveau au-dessus des 38 dollars de prix d’inscription.

facebook bourse

Même si l’entreprise a accumulé 16 milliards de dollars pendant l’offre, l’entrée en bourse était considérée comme « sans valeur » et l’action a perdu ,en valeur, plus de 50 milliards de dollars jusqu’à août 2012. L’action était initialement évaluée dans une fourchette comprise entre 28 et 35 dollars mais 3 jours avant l’entrée sur le marché, certaines grandes banques comme Morgan Stanley, JP Morgan, Goldman Sachs ont augmenté la fourchette à 35-38 dollars, provoquant une hausse de la demande. Ce changement a eu lieu malgré un large consensus d’investisseurs qui pensaient que Facebook était surévalué.

Le jour de trading, le marché a ouvert avec un retard dû à des problèmes techniques, la plateforrme de trading du NASDAQ n’a pas pu gérer un si grand volume de trades. Ce jour-là, l’action n’a pas augmenté autant que ce qui était anticipé et Morgan Stanley a dû intervenir sur le marché pour stabiliser le cours de l’action.

L’entreprise a réussi à surpasser ce désastre puisqu’aujourd’hui Facebook est estimée à plus de 309 milliards de dollars et les actionnaires ont plus que doublé la valeur de leur investissement initial. En Janvier 2016, Facebook publiait ses résultats du 4ème trimestre de 2015, qui a littéralement battu les estimations. Suite à cette publication de résultat, le cours de l’action a pris plus de 14%. Les revenus de publicité Facebook ont augmenté de 57% comparé au 4ème semestre de l’an dernier.

facebook messenger uberUne des raisons qui explique ce rebond est l’application mobile, Facebook a pris la décision de créer une application à part pour le chat « Facebook Messenger». Cela fut un succès, puisqu15e 18 mois après son entrée en bourse, la moitié des revenus de Facebook provenaient des publicités de l’application.

Aujourd’hui Facebook Messenger compte plus de 900 millions d’usagers mensuels actifs, ce qui la rend l’application la plus populaire après « WhatsApp ». L’entreprise cherche à innover et à ajouter de nouvelles fonctionnalités sur l’application. Par exemple, en Décembre 2015, Facebook a annoncé son partenariat avec Uber pour créer une nouvelle plateforme de transport au sein de l’application Messenger.

 

Malgré certaines vues pessimistes concernant le cours de l’action, Facebook, avec les autres grandes mega-cap technologiques tels qu’Alphabet, Amazon, Microsoft ou Apple, restent des entreprises innovantes et dans lesquelles investir dans les mois à venir s’estime prometteur. Vous pouvez retrouver l’action de Facebook chez le courtier en option binaire BDSwiss ou encore sur le marché des CFD avec Markets.com.