Bonus options binaires : faut-il les accepter ?

Bonus options binaires : faut-il les accepter ?

Le bonus de bienvenue constitue tout simplement un moyen marketing, utilisé afin d’attirer les traders. Ce système a été mis en place sur le marché afin de mieux gérer la concurrence. Les investisseurs y trouvent une occasion d’augmenter leur volume, tandis que, de leur côté, les brokers y gagnent de plus en plus d’inscriptions. Mais comment fonctionnent réellement ces bonus ? S’agit-il vraiment d’un cadeau gratuit qu’il serait bête de refuser ? Les réponses…

Un bonus contre un dépôt

Lorsqu’un broker propose un bonus de bienvenue, en contrepartie d’une inscription sur le portail, il ne s’agit sûrement pas d’une ouverture de compte gratuite. En effet, ce cadeau est offert au nouveau trader sous forme de pourcentage, par rapport au montant de son premier dépôt. Aucun courtier ne propose un bonus de bienvenue sans dépôt. La seule différence entre les brokers sur le marché, c’est le taux du bonus qu’ils appliquent. Certains se limitent à 10 % sur le premier dépôt, tandis que d’autres n’hésitent pas à offrir un bonus de 100 %. Dans tous les cas, il existe toujours un plafond maximum, pouvant notamment atteindre dans les 10 000 € selon le courtier en question. Une fois l’inscription confirmée, le trader reçoit directement le bonus sur compte virtuel et peut l’utiliser immédiatement en trading. À titre d’exemple, si le bonus est de 100 % et que le trader effectue un premier dépôt de 200 €, il détient alors 400 € sur son compte, qu’il peut investir sur la plateforme de trading.

bonus lessive

Des retraits sous condition

Le bonus de bienvenue reste de l’argent virtuel, que l’on peut utiliser en trading certes, mais qui, cependant, ne peut être retiré en argent réel que sous quelques conditions. C’est d’ailleurs le principal souci avec ce genre de cadeau, car, en fait, ils ne sont jamais si gratuits que ça. La plupart des brokers d’options binaires imposent notamment des volumes de trade minimaux à atteindre avant de pouvoir jouir du bonus. Ce volume n’est pas forfaitaire, mais dépend du montant offert. Selon les conditions du courtier, il arrive que le trader doive réaliser un volume de 25 à 40 fois la valeur du bonus afin de pouvoir le retirer en argent réel.

Ainsi, si le bonus offert est de 100 €, par exemple, il faut atteindre dans les 2 500 à 4 000 € de trade pour l’empocher.

Certains brokers prennent également en compte la totalité de l’argent sur le compte du trader. Ce qui est encore plus difficile parce que dans ce cas, ce dernier doit réinvestir X fois le montant de son dépôt et de son bonus, avant de pouvoir jouir de son cadeau. D’ailleurs, chez d’autres brokers mal intentionnés, le retrait de son propre argent devient dépendant des conditions liées au bonus. Il devient alors très difficile, voire même impossible, de retirer ses gains, selon le cas.

Bien lire le CGU

bonus des brokersAvant d’accepter le bonus de bienvenue, la première chose à faire est de vérifier les conditions appliquées par le broker. Tous les courtiers doivent fournir des CGU ou « Conditions sur les Bonus » sur leur site. Il faut ainsi prendre le temps de les consulter avant de se lancer, au risque d’avoir de mauvaises surprises.

Certains traders se plaignent, en effet, d’avoir été arnaqués, alors qu’en réalité, ils n’ont tout simplement pas lu les conditions de jouissance du bonus.

Le fait est que, afin de ne pas faire fuir les traders, les brokers ne mentionnent pas ces conditions dans ses publicités, ni sur leur page d’accueil. Il faut aller plus loin dans les pages du site pour les découvrir. Pour être plus sûr, il est également possible de contacter directement le service client du broker. La plupart du temps, il est possible de chatter en direct sur la plateforme ou de discuter par téléphone pour avoir des informations exactes. Dans certains cas, le trader peut également négocier avec le broker. Notamment s’il est très actif sur le portail, le courtier peut lui accorder une diminution du volume à atteindre pour pouvoir retirer son bonus. À titre d’exemple, s’il doit réinvestir le montant 30 fois avant de réaliser un retrait, le broker peut réduire à 25 fois.

Attention aux bonus trop alléchants !

bonus cadeau

« Bonus » un cadeau que vous pouvez refuser !

Ceci étant, quelles que soient les conditions de retrait imposées par le broker, le trader se doit toujours d’être vigilant dès le départ. Il faut notamment se méfier lorsque les bonus proposés semblent trop alléchants. Si le broker offre, par exemple, un bonus de bienvenue à hauteur de 200 % et sans limites, il faut y repenser à deux fois avant d’accepter. Bien qu’ils soient attirants, les bonus peuvent, en effet, entraîner des conséquences désagréables et peuvent même mener à des pertes inutiles. La décision la plus sage, particulièrement pour les débutants, c’est de trader uniquement avec son argent dans un premier temps et de n’accepter le bonus que lorsque l’on se sent bien rodé.

On peut également se contenter d’un bonus moins important et ainsi courir le moins de risque. Dans tous les cas, l’essentiel est de bien s’informer, au lieu de se laisser tenter aveuglément. Il ne faut pas non plus oublier que les gros bonus sont souvent proposés par les brokers arnaqueurs.

Ainsi, bonus ou pas, il est toujours essentiel de vérifier l’identité du courtier et bien regarder si celui-ci est régulé sur le marché ou non. Tous les bonus ne se refusent pas forcément, mais il faut seulement voir au-delà des annonces publicitaires pour ne pas se faire avoir. Le souci, c’est que si le trader s’est mal informé, il ne pourra en aucun cas déposer plainte auprès des institutions de contrôle. Son argent aura tout simplement été perdu. Comme nous le disons plus haut, un débutant ne doit pas accepter ce bonus.

De notre côté nous avons tendance à déconseiller ces offres si vous n’avez pas d’expériences préalables.