Acheter l’action Volkswagen en 2016, une bonne idée ?

Acheter l’action Volkswagen en 2016, une bonne idée ?


Entre 2009 et 2015, le constructeur automobile allemand Volkswagen aurait vendu près de 1 million de véhicules dont les systèmes de pollution étaient faussés. A la base, l’Organisation Non Gouvernementale, l’International Council on Clean Transportation,

avait pour but de montrer que les véhicules vendus par la firme allemande étaient moins polluants que les autres. C’est en effectuant des tests sur ces derniers que cette supercherie fut révélée.

Retour sur le scandale Volkswagen

Des analyses ont montré que les voitures diesel étaient équipées de logiciels pointus capables de réduire les émissions réelles d’oxyde d’azote dégagées dans l’atmosphère. Suite à cela, l’affaire Volkswagen, ou communément appelée Dieselgate, est devenue un scandale planétaire.

L’action Volkswagen

Le jour de la révélation de l’affaire du Dieselgate, Volkswagen a perdu près de 14 milliards de capitalisation boursière, soit près de 16.5% de son prix en une journée. N’ayant pas informée les marchés suffisamment tôt, le constructeur automobile est aussi soupçonné de manipulation du cours. Suite à cela, les ventes du géant allemand ont reculées de près de 10 millions de véhicules en 2015, un première depuis 13 ans. D’autres parts, 16.2 milliards d’euros ont dû être mis de côté afin de dédommager le coût du scandale aux Etats-Unis. Un coup dur pour l’entreprise automobile.

Bien que tout soit en sa défaveur, le premier trimestre 2016 de Volkswagen fut mieux que prévu. D’un résultat d’exploitation de 3.4 milliards d’euros, la firme allemande aurait dépassée de 250 millions d’euros les prévisions les plus optimistes sur son sujet, montrant que l’entreprise est tout de même solide et qu’elle ne se laissera pas abattre. Quoi qu’il en soit, les investisseurs remarqueront ces performances et n’en seront pas indifférents. Cela laisse présager que l’action Volkswagen risque de revenir à la hausse.

volkswagen-action

Septembre 2015 marque le début du scandal

 

Un virage technologique vers l’électricité

Bien qu’ayant perdu près d’un quart de sa valeur, la firme allemande devra optimiser son portefeuille d’activités de manière efficace si elle veut être prête à transformer son image après le scandale du Dieselgate. En effet, le groupe nécessiterait près de 10 milliards d’euros d’ici la fin de l’année 2015 afin de mettre en place une transformation orientée vers l’électrique. Toutes les marques et toutes les activités devront ainsi être modifiées et sollicitées.

Afin de racheter son image, le groupe a pour but de lancer la production de près de 30 nouveaux modèles électriques d’ici une dizaine d’années. Image complètement différente de celle qui lui colle à la peau « d’escroc de la pollution ». Le groupe allemand souhaite se racheter et prévoit de réduire ses coûts commerciaux et administratifs à moins de 12% de son chiffre d’affaire et prévoit une rentabilité d’exploitation de 7% à 8% d’ici 2025.

Il sera donc bon de surveiller le cours de l’action de Volkswagen afin d’être prêt à investir au moment voulu si les objectifs de la compagnie automobile se réalisent. Volkswagen a perdu beaucoup d’argent dans cette affaire et souhaite se racheter. Il est bon de souligner que pour se faire, des changements importants auront lieu au sein du groupe. Ce qui laisse présager une possible évolution positive du cours VOW3.

 

Vous souhaitez investir en bourse mais vous n’y comprenez rien ? Commencez par lire notre dossier sur l’investissement boursier pour tout comprendre.